Football bourg en bresse peronnas 01

Vibrez avec les Bleus

OL National FFF

Une sacrée force de caractère !

Au terme d’un match de folie, les Bleus sont revenus au score et se sont imposés dans les derniers instants. Pourtant en supériorité numérique et devant à la pause, un relâchement a permis aux nordistes de mener à dix minutes du terme. Mais les coéquipiers de Jimmy Nirlo ont dû puiser toutes leurs forces dans la bataille pour inverser la donne et ramener les trois points de Dunkerque.

Elle le savait, l’équipe bressane jouait ce soir l’une de ses dernières cartes pour espérer se rapprocher du podium. Car avant la rencontre, sept points séparaient les bressans de la place de barragiste.

Pour affronter le leader dunkerquois, Karim Mokeddem pouvait compter sur le retour d’Achille Anani à la pointe de l’attaque. De plus, l’entraîneur burgien décidait de titulariser Jimmy Nirlo dans le coeur du jeu à la place de Kader Kraichi.

LE MATCH

Les premières minutes allaient dicter le reste de la rencontre puisque d’entrée de jeu, les deux équipes se montraient volontaires et désireuses de jouer. Les Bleus affichaient de  bien meilleures intentions de jeu lors du premier acte en alertant plusieurs fois la défense locale. Car, les dunkerquois étaient hauts sur le terrain et obligeaient les burgiens à s’en remettre au jeu plus direct. Ce style leur allait plutôt bien et Achille Anani ouvrait logiquement le score sur un bon ballon d’Ibrahim Sacko dans la profondeur (0-1, 19e). Plus les minutes passaient, plus l’intensité augmentait et, Dunkerque s’en remettait à passer par les côtés en multipliant les centres. C’est d’ailleurs sur l’un d’eux que Bosca marquait après un cafouillage, mais l’arbitre sifflait un pénalty suite à une faute de Quentin Lacour. Le nordiste se faisait justice lui-même en marquant le tir au but (1-1, 30e). Le rythme ne cessait d’augmenter et les esprits s’échauffaient, c’est dans cette ambiance hostile que Boudaud taclait Quentin Lacour et se voyait expulser à la 38e minute. Cette supériorité numérique permettait aux Bleus de faire reculer son adversaire du jour, Théo Ndicka délivrait un premier caviar pour Achille Anani mais il trouvait le montant droit. Puis sur une magnifique action collective, le lyonnais trouvait Kassim M’Dahoma seul au second poteau qui se chargeait de gagner son duel avec Maraval (1-2, 40e).

Alors que la première mi-temps fût d’une grosse intensité, personne ne s’attendait à ce que ce soit encore plus fort lors de la seconde période. Les bressans pensaient peut-être avoir enterré le match à onze contre dix et en menant au score mais ce n’était pas la bonne réaction à avoir. Les dunkerquois n’étaient pas leaders pour rien, ils poussaient les bressans à reculer, subir et à fauter techniquement. Petit à petit, les nordistes prenaient la possession du ballon et se rapprochaient du but sans arriver à tromper la vigilance de Matthieu Pichot. Du côté des burgiens, ils s’en remettaient aux contres et sur l’un d’eux à la 67e minute, Théo Ndicka éliminait son adversaire et tentait de battre le portier local, malheureusement Maraval remportait son duel. Cette non-concrétisation donnait de l’espoir aux maritimes quand Bosca s’offrait un doublé en trompant Matthieu Pichot (2-2, 71e). Dans la foulée, ce qui n’était pas imaginable à la mi-temps arrivait, le public poussait et Bayo s’arrachait pour prendre l’avantage (3-2, 77e). Cependant, le nouveau style du FBBP01 depuis quelques semaines était de réagir après chaque but encaissé. Il ne fallait donc que quatre petites minutes pour que Arnold Lemb arrivait à servir remarquablement Achille Anani et égaliser (3-3, 81e). Cette force de caractère des bressans faisait douter le public local et craindre le pire pour eux. Une mésentente entre le gardien et son défenseur laissait une brèche pour Arnold Lemb qui volait le cuir, le glissait à Achille Anani encore une fois et le buteur bressan se chargeait de conclure pour reprendre l’avantage dans les derniers instants (3-4, 90e).

Le rendez-vous avec les supporters est donc donné vendredi prochain afin de pousser les Bleus à renverser le nouveau leader du championnat, le Pau FC (billetterie en ligne).

LES DÉCLARATIONS

Karim Mokeddem : "Sur la physionomie du match, on est content des trois points mais un peu frustré de la manière. Nous avons eu un gros passage à vide technique de la 45eme à la 75eme et un retour au score logique de Dunkerque, on a été en dessous de tout et c'est sûrement la plus mauvaise demi-heure de la saison. Après, on a eu le mérite de ne rien lâcher et de se bagarrer pour obtenir cette victoire. 
On a encore un gros match vendredi avec la réception de Pau et il va falloir récupérer de ces deux déplacements consécutifs."


LA FICHE

USL Dunkerque 3-4 FBBP01
Buteurs pour le FBBP01 : Anani (19e / 81e / 90e) / M’Dahoma (40e) 
Buteurs pour l’USL Dunkerque : Bosca (30e & 71e) / Bayo (77e)

FBBP01 : Pichot – Perradin (Boujedra 85e) – Romany – Lacour – M’Dahoma – Ndicka – Sacko (Kraichi 67e) – Nirlo (Cap) – Khous (Lemb 76e) – Atik –  Anani

USL Dunkerque : Maraval – Dudouit (Vialla 72e) – Kouagba – Lauray – Thiam – Gomis – Goteni (Pierre 67e) – Gamboa (Bizet 86e) – Boudaud – Bayo – Bosca

Partenaires majeurs

Alila
Groupama rhone-alpes auvergne
Degomme Boccard
l'Ain le Département
Bourg-en-Bresse La Belle Rencontre
LPN Omni service Hygiène et Propreté
Couleurs de l'Ain
Pi Install
Intermarché
France Boissons
Intersport Cap Emeraude
Nike
Ab6net