Football bourg en bresse peronnas 01

Vibrez avec les Bleus

test test

Première victoire de l’année pour les Bleus !

Malgré deux pénaltys accordés aux Tangos dont un arrêté par Matthieu Pichot, les Bleus ont renversé la tendance grâce aux réalisations de Grégoire Amiot et de Jordan Pierre-Charles, tous deux de la tête (2-1).

RETROUVEZ TOUTES LES PHOTOS ICI

LE MATCH

Premier match à Verchère en 2019, et première victoire pour les Bleus ! Et pas contre n’importe quelle équipe, puisque les hommes de Damien Ott affrontaient le Stade Lavallois, qui a réalisé une bonne première partie de saison et se positionnait à la 4ème place de National avant la rencontre.

Un seul changement au coup d’envoi par rapport à l’équipe qui avait débuté à Drancy, avec la titularisation d’Ibrahim Sacko au milieu de terrain. Les Bleus débutaient donc en 5-3-2.

Dans un début de match où les deux équipes avaient pour ambition de mettre le pied sur le ballon, c’est les Bleus qui se créaient la 1ère occasion sur corner, avec Dunand qui reprenait le centre de Diakité de la tête, mais le tir était trop facilement capté par Drouet (6’). Les Tangos répondaient par l'intermédiaire de Verdier qui tentait sa chance des 20 mètres, une frappe non-cadrée (8’).

Les Bleus étaient tout proches d’ouvrir le score sur un beau centre de Pierre-Charles pour Nabab qui trompait Bouet du droit, mais l'arbitre avait vu une position de hors-jeu (19’). Les Bleus récupéraient tous les ballons et essayaient de construire le jeu derrière. Sur une belle action partie côté droit avant d’arriver à gauche sur Koné, ce dernier appliquait son centre pour Diakité qui ne réussissait pas à cadrer (22’). Jordan Pierre-Charles tentait ensuite la même reprise de volée que la semaine passée à Drancy. Cette fois-ci d’un peu plus loin, son tir est contré par la défense lavalloise (27’). A force de ne pas concrétiser, les Bleus avaient failli se faire surprendre sur corner, avec Alloune Ba qui manquait le ballon à seulement quelques mètres du but après un cafouillage dans la surface (33’). Les Bleus revenaient donc au vestiaire sur un score nul et vierge malgré la domination.

Les Tangos ouvraient malgré tout le score dès le début de la seconde période sur un pénalty accordé très gentiment par l’arbitre et transformé par Danic (50’). 5 minutes plus tard, un deuxième pénalty était sifflé pour Laval. Cette fois-ci Pichot réalisait l’arrêt du pied gauche et maintenait les Bleus en vie. Le gardien bressan qui avait ensuite la main ferme sur la frappe du joueur lavallois (65’). Des arrêts qui vont compter puisque sur un coup-franc tiré par Quarshie de la gauche vers la droite, Amiot reprenait de la tête et venait égaliser à un partout (68’). Les Bleus prenaient même l’avantage sur une action copiée-collée du premier but avec cette fois-ci Pierre-Charles à la finition (2-1, 73’). Après une fin de match haletante et poussés par leurs supporters, les Bleus s’imposent 2 buts à 1 et signent leur première victoire de l’année 2019!

Après cette belle victoire, les Bleus vous donnent rendez-vous le vendredi 8 février à 20h pour la réception de Cholet à Verchère.

LES DECLARATIONS

Damien Ott : « Quand c’est une victoire arrachée comme celle-là c’est encore plus beau. C’est ce que veut le public. Matthieu Pichot est, encore plus qu’Edwin Quarshie et que les deux buteurs de ce soir, décisif. Il nous a fait gagner le match à lui tout seul puisque le pénalty arrêté nous permet de repartir vers l’avant ensuite. La route est encore longue, les équipes qui l’oublient perdront beaucoup de points, celles qui ne l’oublient pas en gagneront. Je vous laisse imaginer la joie du vestiaire, c’est un bonheur collectif. Notre équipe a montré un gros mental. On travaille bien en ce moment, on est tous investis. C’est une harmonie collective, pourvu que ca dure.

Grégoire Amiot : « Il y a eu des faits de jeu, des pénaltys pas trop justifiés, mais il y a eu une justice. Nous avons été plus efficaces et Pichot a fait les arrêts qu’il fallait pour nous maintenir dans le match. Nous avons réussi à capitaliser là-dessus et à repartir de l’avant. Sur le pénalty, je suis en avance et je tacle, je pense qu’il n’y a pas faute, mais l’arbitre siffle pénalty, c’est un jugement humain, c’est comme ca. Il faut enchaîner les résultats pour espérer recoller avec le milieu de tableau. On apprend, il y a des joueurs qui découvrent le National, comme moi. Il faut rester humble et continuer à avancer. »

LA FICHE

FBBP01-Laval (2-1).

Pour le FBBP01 : But Amiot (68’) Pierre-Charles (73’) jaune Dunand (14’) Amiot (57’) Nirlo (60’)

Pour Laval: But Danic (50’) Verdier (65’) Ba (71’) Scaramozzino (90+2)

FBBP01 : Pichot - Koné – Amiot – Nirlo – Kalulu – Pierre-Charles – Dunand (Quarshie 61’) - Sacko – Chéré – Diakité (Baradji 56’) - Nabab

Laval : Bouet – Scaramozzino – Dembele (Cap) – Etinof (Vincent 71’) – Danic (Guirassy 71’) – Makhedjouf – Mabussi – Ba – Verdier – Obbadi (Milosevic 78’) - Lambese

Arbitre : Floris AUBIN

Partenaires majeurs

Groupama rhone-alpes auvergne
Degomme Boccard
l'Ain le Département
Bourg-en-Bresse La Belle Rencontre
LPN Omni service Hygiène et Propreté
Couleurs de l'Ain
Pi Install
Intermarché
France Boissons
Intersport Cap Emeraude
Nike