Football bourg en bresse peronnas 01

Vibrez avec les Bleus

OL National FFF

Piège évité, mission réussie !

Les Bleus ont rempli leur mission en s’imposant difficilement mais avec du caractère face à l’AS Saint-Priest. La rencontre s’est décantée en moins de 10 minutes où les bressans ont été menés 2-0 puis sont revenus en score. Un but d’Antoine Mille à dix minute du terme scellait la victoire et la qualif’ !

LE MATCH

Pour leur entrée en lice en Coupe de France, Alain Pochat faisait permuter légèrement son effectif. Entre les suspensions (Maisonnial, Soubervie, Ribelin) et les joueurs au repos (Garita et Ezikian), les Bleus pouvaient compter sur la titularisation de Quentin Lacour ou encore d'Antoine Mille mais le reste des titulaires étaient des habitués du National cette saison. Les jeunes du centre de formation Arthur Mazuy (gardien) et Hamza Rachidi (milieu offensif) faisaient leur apparition dans le groupe pour la première fois.

Dès le coup d’envoi, les burgiens montraient directement ce qu’ils comptaient faire : un pressing haut, un contre-pressing agressif à la perte et beaucoup de rythme dans leurs phases de possession. Sur cette première période, on ressentait l’intensité mise par les deux équipes car les sanpriotes, dernier de National 2, ne se démenaient pas en proposant un bloc bas très compact avec de nombreuses courses défensives. À la récupération du ballon, la consigne était claire pour leurs attaquants, exploser pour surprendre l’équipe burgienne qui était haut sur le terrain. Affronter des blocs bas commencent à être une habitude pour les coéquipiers de Thibault Jaques, la transmission était fluide et de nombreux décalages étaient trouvés dans les couloirs tenus par Romain Fleurier et Brandon Agounon. Cependant, la multitude de centres en première période ne trouvaient aucun preneur et les alertes devant la cage étaient timides. Seules deux grosses occasions coup sur coup auraient pu permettre aux bressans de mener. Jeffrey Quarshie et Maxime Blanc voyaient leur frappe sauvée sur la ligne puis au corner suivant, Thibault Jaques peinait à pousser le ballon dans le but vide avec une tête au dessus de la cage.

En seconde période, le jeu reprenait normalement puis à l’heure de jeu, tout s’accélérait en dix minutes. Les lyonnais profitaient d’une perte de balle pour contrer et ouvrir le score (1-0, 59e), puis obtenaient un pénalty sur l’action suivante leur permettant de mener de deux buts d’écart en moins de deux minutes (2-0, 60e). Le public et les locaux pensaient alors déjà à une qualification au prochain tour mais on le sait, les hommes d’Alain Pochat possèdent une grosse force collective et de caractère. Il suffisait d'une minute à Amine El Ouazzani, fraîchement rentré en jeu, pour réduire la marque d’une tête astucieuse (2-1, 61e). Ils ne s’arrêtaient pas là et repartaient à l’abordage pour espérer revenir au score, synonyme de séance de pénalties. Toujours dans ce laps de temps de dix minutes folles, Romain Montiel se jouait de la défense adverse dos au jeu et marquait en pivot pour égaliser (65e, 2-2). On pouvait penser que les deux équipes allaient se regarder pour se diriger vers les pénalties mais il n’en était rien pour les burgiens. L’équipe poussait et faisait craquer le verrou à dix minutes du terme par l’intermédiaire d’Antoine Mille, titulaire et plutôt bon ce soir. Brandon Agounon centrait en direction de la cage et le gaucher s’arrachait devant le gardien pour couper la trajectoire afin de donner l’avantage à son équipe (2-3, 81e).

Avec ce tirage au sort, on s’attendait à un match piégeux et les Bleus auraient pu passer à la trappe. Mais la force mentale des joueurs leur a permis de s’extirper de ce piège avec du caractère. Le principal était acquis pour ce soir, se qualifier pour le sixième tour de Coupe de France.

LA FICHE

Partenaires majeurs

Groupama rhone-alpes auvergne
Degomme Boccard
l'Ain le Département
Marcepoil
Bourg-en-Bresse La Belle Rencontre
LPN Omni service Hygiène et Propreté
Pi Install
Eurocombles
Intermarché
Ab6net
Intersport Cap Emeraude
Nike
Studio MTPX