Football bourg en bresse peronnas 01

Vibrez avec les Bleus

OL National FFF

"Manqué de caractère dans les deux surfaces"

Les Bleus pensaient repartir d’Avranches avec un deuxième match sans défaite à l’extérieur mais ils se sont inclinés dans les derniers instants de la rencontre. Même si cela pouvait se profiler vers un match nul, la copie offensive bressane a été trop insuffisante pour espérer mieux qu’un point.

LE MATCH

À quatre journées de la fin, Alain Pochat devait une nouvelle fois composer sans plusieurs joueurs blessés comme Benjamin Corgnet, Julien Boyer, Romain Montiel, Brandon Agounon, Sofiane Atik ou encore Ousseynou Ndiaye. Il décidait donc d’aligner Amine El Ouazzani en pointe aux côtés de Franck Julienne et Guillaume Khous. Du côté de la défense centrale, Quentin Lacour laissait sa place à Jérémy Romany.

Au bord des côtes du côté du Mont Saint-Michel, le vent accompagnait, comme à son habitude, les acteurs de la rencontre. Les avranchinais démarraient bien la rencontre et se procuraient trois premières occasions dangereuses durant le premier quart d’heure. Il a fallu que les deux premiers face-à-face ne trouvent pas le cadre et que la troisième frappe soit repoussée par Maxime Cassara. Au quart d’heure de jeu, les Bleus commençaient à prendre les rennes du match en relançant court de derrière et permettant de trouver des décalages par la suite. Franck Julienne prenait l’initiative en frappant trois fois de l’extérieur de la surface en moins de dix minutes, mais le portier adverse était sur la trajectoire à trois reprises. Un autre décalage à la demi-heure de jeu était trouvé vers le piston gauche Nathan Tanard. Mais son centre devant la cage ne trouvait personne alors qu’il ne demandait qu’à être touché pour finir au fond des filets. C’était donc avec trois situations chaudes chacune que les deux équipes regagnaient les vestiaires.

Au coup d’envoi de la seconde période, les locaux défaient  Maxime Cassara en duel mais le gardien remportait encore son face-à-face. Cependant, le rythme baissait en intensité et les deux équipes n’arrivaient plus à se rapprocher de la cage adverse. Les courses offensives, les replis défensifs diminuaient tandis que le déchet technique augmentait. Alors que l’on se dirigeait vers un match nul, synonyme de quatorzième clean-sheet de la saison, les bressans encaissaient un but dans les dernières minutes. À la suite d’un coup-franc repoussé, le latéral avranchinais se remisait le ballon dans la surface et Adenon le déviait tandis que Maxime Cassara était impuissant (1-0, 89e).

Il va rester trois matchs pour nos Bleus afin de donner un meilleur visage qu’aujourd’hui pour finir sur une note positive. Cela passera par la réception du Stade Briochin vendredi prochain à 18h00.

LA DÉCLARATION

Alain Pochat : "On est frustré de ne pas prendre de points sur ce match. On prend un but à l'image de Créteil dans les arrêts de jeu. On a eu dix minutes de chaud où l'on a subi mais une fois que l'on avait compris comment les empêcher qu'ils sortent proprement et de les contrer, on a eu notre temps fort. Quand tu as autant d'occasions à l'extérieur, tu te fais punir et ca me déçoit de repartir d'ici avec zéro point, le match nul aurait été logique. On a manqué de caractère dans les deux surfaces, pour marquer dans nos temps forts et pour ne pas encaisser ce but dans les arrêts de jeu"

LA FICHE

Partenaires majeurs

Alila
Groupama rhone-alpes auvergne
Degomme Boccard
l'Ain le Département
Bourg-en-Bresse La Belle Rencontre
LPN Omni service Hygiène et Propreté
Couleurs de l'Ain
Pi Install
Intermarché
France Boissons
Intersport Cap Emeraude
Nike
Ab6net