Football bourg en bresse peronnas 01

Vibrez avec les Bleus

test test

«La différence viendra de l’état d’esprit»

Jimmy Nirlo, replacé en défense centrale, a su montrer toute sa technique et son sang-froid cette saison. Le Bressan, qui avait re-signé avec les Bleus après la relégation de Ligue 2, a les qualités et l'expérience pour aider le club à atteindre ses objectifs. Prochaine étape dès vendredi avec le déplacement très important à Dunkerque (20h).

Jimmy Nirlo est un titulaire indiscutable des Bleus cette saison en charnière centrale. Le natif d’Oyonnax, qui a souvent été confronté à des fins de saison à enjeux, connaît les efforts nécessaires pour atteindre les objectifs du club. La course au maintien continue elle dès vendredi, avec le déplacement à Dunkerque, 16ème au classement mais à seulement 3 points des Bleus, 12ème.

Jimmy, les Bleus se déplacent à Dunkerque vendredi. Quels ingrédients devrez-vous mettre pour réaliser un résultat dans le Nord ?

Ce match sera un tournant. C’est un adversaire direct pour nous au classement. Le calcul est simple, on gagne et on les met à 6 points ou on perd et ils reviennent sur nous. Ce qui est sûr c’est que ce ne sera plus le même championnat après. Ne pas perdre est très important, et revenir avec la victoire serait parfait. Je n’avais pas participé au match aller, mais je sais qu’ils ont toujours eu certains éléments assez forts athlétiquement. Ils ont de bons joueurs et une belle équipe. Maintenant il faudra rentrer dans un combat. On n’a pas le choix, c’est eux ou nous. L’engagement sera un aspect primordial. Si on arrive à faire comme vendredi et pouvoir dominer ce sera plus facile, mais on sait que ce sera un vrai combat physique. Il faudra marquer. A nous d’être plus solide et de refaire le même type de prestation que vendredi mais avec l’efficacité dans les deux surfaces en plus.

Il ne reste que 10 matchs de championnat pour le FBBP01 en comptant le match en retard contre Lyon-Duchère. Comment abordes-tu la course au maintien, toi qui as souvent été confronté à celle-ci dans ta carrière et qui as aidé de nombreuses saisons le club à atteindre ses objectifs ?

On arrive dans le dernier quart du championnat. Ce qui est important c’est d’être préparé pour la course au maintien. On l’a vu l’année dernière avec Créteil qui avait peut-être la meilleure équipe sur le papier mais qui n’était pas préparée pour le maintien. La différence viendra de l’état d’esprit, c’est pour ca que je reste optimiste car nous avons un groupe travailleur et soudé. Il faut rester solidaire. C’est facile de dire cela quand on gagne et que les victoires s’enchaînent mais c’est dans les moments comme maintenant, où nous restons sur 3 défaites, qu’il faut savoir montrer ces qualités-là. L’état d’esprit est bon depuis le début de l’année. Tout le monde est fixé sur l’objectif qui est de se maintenir en fin de saison.

Après Dunkerque, les Bleus se déplaceront notamment à Pau, Tours et Concarneau avant la fin de saison…

Nous allons nous déplacer chez nos concurrents directs. C’est très important de ne pas perdre ses matchs. Il faut qu’on soit capable d’enchaîner les victoires. On s’approche du money-time. C’est difficile pour nous mais je vous assure que c’est difficile pour tout le monde. J’ai des amis à Dunkerque et à Tours et c’est difficile pour eux-aussi. Personne ne va faire de cadeaux. Il faut que nous fassions abstraction du fait que l’on joue à domicile ou à l’extérieur. C’est vrai qu’il nous manque 3-4 victoires pour se maintenir, mais si on gagne à la maison et qu'on perd à l’extérieur contre nos adversaires directs, ce ne sera plus la même chose.

Partenaires majeurs

Groupama rhone-alpes auvergne
Degomme Boccard
l'Ain le Département
Bourg-en-Bresse La Belle Rencontre
LPN Omni service Hygiène et Propreté
Couleurs de l'Ain
Pi Install
Intermarché
France Boissons
Intersport Cap Emeraude
Nike