Football bourg en bresse peronnas 01

Vibrez avec les Bleus

OL National FFF

La bataille tactique remportée par nos Bleus

Les Bleus enchaînent sur une deuxième victoire de rang avec un nouveau clean sheet et un nouveau résultat prolifique. Très bien en place que ce soit défensivement ou offensivement, Alain Pochat a trouvé la recette pour faire tomber Avranches pour la première fois de la saison.

LE MATCH

La victoire convaincante à domicile face à Cholet était prometteuse, mais il fallait affronter le leader du National l’US Avranches. D’autant plus que l’entraîneur adverse, Frédéric Reculeau, est bien connu par ses compères pour faire jouer ses équipes. Alain Pochat décidait donc de concocter une équipe inédite avec un seul attaquant (Arnold Garita) et quatre milieux de terrains. Une surprise qui s’expliquait par le fait de vouloir surprendre les avranchinais dans leur jeu.

Alors que l’on s’attendait à ce que les locaux prennent la maîtrise du ballon en début de match, ils laissaient étonnamment les bressans jouer, ce qui était contraire à leurs habitudes. Alain Pochat et ses joueurs l’avaient bien compris en prenant les choses en main. Petit à petit, la maîtrise était totale pour nos Bleus, les offensifs bloquaient les possibilités de relance, les ballons perdus étaient instantanément récupérés tandis que le jeu était fluide et rythmé. Les avranchinais se contentaient de jouer long en s’appuyant sur la tour, David Pollet, meilleur buteur du championnat et très dangereux dans la surface. Laisser la maîtrise du ballon aux adversaires de la part de Fredéric Reculeau était peut-être dû à ne pas vouloir s’exposer à la perte de balle et être bien en place. Les séquences de conversation étaient importantes et s’allongeaient. Arnold Garita était le premier à alerter le gardien en faisant parler toute sa puissance et sa vitesse mais le ballon trouvait le petit filet extérieur (22e). Sur le seul temps faible bressan en première période, les locaux tentaient de se rapprocher du but mais les défenseurs ne bronchaient pas et Anthony Maisonnial n’avait pas besoin de se déployer. C’est après la demi-heure de jeu que la bonne première période des Bleus allait être récompensée. Joachim Eickmayer, auteur de deux buts la semaine dernière, récupérait le ballon, lançait Maxime Blanc sur le côté avant de recevoir un centre de ce dernier. Il adressait une tête malicieuse qui lobait le gardien, impuissant (0-1, 36e). 

On le sait, ouvrir le score en National permet souvent de ramener des points précieux. Mais Avranches voulait se rattraper de son absence en première mi-temps et ne comptait pas abdiquer. Ils faisaient reculer nos burgiens mais Alain Pochat avait dressé une muraille devant le but d’Anthony Maisonnial. La solidarité collective et le placement de chacun permettaient aux Bleus de souffrir ensemble durant ce temps faible. Une fois l’heure de jeu passée, le technicien faisait appel à son banc pour redonner de la vie au jeu bressan. Romain Fleurier, Romain Montiel, Jeffrey Quarshie, Amine El Ouazzani et Anthony Ribelin sont venus s’intégrer dans le moule et ont brillamment succédés à leurs collègues. Le danger se rapprochait de la cage avranchinaise dont les locaux commençaient à s’exposer pour revenir au score. Jeffrey Quarshie faisait sauter le verrou grâce au bon travail de ses deux autres attaquants en ayant une finition parfaite au ras du poteau (0-2, 82e). Anthony Ribelin et ses coéquipiers décidaient de ne pas subir et reculer alors le milieu de terrain continuait de chasser des adversaires en pressant. Un de ses ballons récupéréslui permettait de se retrouver en position de centre et le portier adverse se trouait, laissant Amine El Ouazzani y aller de son but (0-3, 89e).

Après cette prestation convaincante, il faudra confirmer ces deux derniers résultats en affrontant un cador du championnat, Le Mans FC. Nous vous donnons donc rendez-vous nombreux à Verchère vendredi prochain (19h00) pour soutenir nos Bleus.

DÉCLARATIONS

Alain Pochat : « On avait mis des choses en place pour contrarier le jeu d’Avranches qui faisait beaucoup de passes à l’intérieur. On les a bien embêtés et on a dégagé une maîtrise collective en cohérence avec l’image de Cholet. C’est une victoire collective car on a préparé cela toute la semaine et je tenais à féliciter tout le groupe, même les non convoqués qui ont joué le jeu pour travailler ces schémas. Félicitations aussi aux entrants qui ont été décisifs.
L’idée c’était d’user l’adversaire mais on restait à portée de fusil et on n'était pas à l’abri d’un coup de pied arrêté dangereux. Mais ce deuxième but nous a fait prendre un bon bol d’oxygène. C’est une grosse victoire collective sur l’état d’esprit où tout le monde a fait de gros efforts ! »

LA FICHE

Partenaires majeurs

Groupama rhone-alpes auvergne
Degomme Boccard
l'Ain le Département
Marcepoil
Bourg-en-Bresse La Belle Rencontre
LPN Omni service Hygiène et Propreté
Pi Install
Eurocombles
Intermarché
Ab6net
Intersport Cap Emeraude
Nike