Football bourg en bresse peronnas 01

Vibrez avec les Bleus

OL National FFF

Déçus mais toujours invaincus !

Les Bleus ont tenté, les Bleus ont poussé mais ils ne sont pas parvenus à faire chuter la meilleure défense du National qui est venue prendre le point du nul. C’est d’autant plus frustrant qu’ils n’aient pas réussi à rendre une belle copie devant les caméras de Canal avec un public nombreux (record d’affluence à 2647 spectateurs)… Mais à défaut de ne pas pouvoir gagner, ils ont réussi à ne pas perdre où les sedanais se sont montrés dangereux en contre !

LE MATCH

Pour cette rencontre particulière à un moment particulier, les Bleus devaient jouer avec une équipe légèrement différente. Elle savait qu’elle allait devoir faire face à un bloc sedanais redoutable et très dur à transpercer qui n’a encaissé que quatre buts en neuf matchs cette saison. Alain Pochat devait composer sans Amine El Ouazzani (sélection) et sans Benjamin Corgnet (blessure). 

Dès le début de la rencontre, on voyait les intentions de Sedan s’afficher : proposer un bloc bas, compact et tenter de ramener le point du nul ou alors la victoire sur une contre-attaque. Les Bleus prenaient le match en main en maîtrisant la possession et tentaient de faire coulisser cette défense pour trouver un espace. À défaut de pouvoir y arriver, Joachim Eickmayer était le premier à inquiéter le gardien adverse en frappant de loin comme il aime si bien le faire. On remarquait que Sedan proposait une défense à cinq et l’entraîneur bressan avait décidé de proposer une composition différente à d’habitude (défense à 4) pour déséquilibrer les ardennais. Cela fonctionnait et les burgiens ne désespéraient pas en multipliant les attaques placées tout en tentant de mettre du rythme pour faire plier le portier adverse. Sur cette première période, il y avait plusieurs situations dangereuses mais elles n’étaient pas assez incisives pour espérer ouvrir le score. 

Au delà d’espérer marquer les bressans se montraient aussi très méfiants sur leurs pertes de balle qui pouvaient donner des situations de contres adverses. Sur la seconde mi-temps, on sentait qu’ils se projetaient très vite mais Thibault Jaques et ses compères répondaient présents comme à chaque journée. Et quand les adversaires arrivaient dans la surface, ils se retrouvaient confronter à Anthony Maisonnial, auteur d’un bon match ce soir ! Avec une profondeur de banc moins large, les Bleus peinaient à trouver cette seconde lame si dangereuse depuis le début de saison et se se retrouvaient avec un visage moins offensif que d’habitude. Les incursions burgiennes ne trouvaient pas le cadre ou manquaient de précision dans le dernier geste.

Ce point du nul peut paraître décevant mais il aurait pu basculer d’une victoire à une défaite en une occasion. Il faut apprendre à se contenter de ce point précieux car il permet aux Bleus de rester invaincu en dix rencontres avec six victoires et quatre matchs nuls ! Maintenant place à la Coupe de France avec un déplacement périlleux à l’AS Saint-Priest (N2) samedi à 18h !

LES DÉCLARATIONS

Alain Pochat : « Le football n’appartient à personne, tout le monde peut jouer de façon différente et à sa manière. Après pour le spectacle, on ne voit pas beaucoup de jeu c’est comme ça… On a pris le ballon, essayé de maîtriser et apporter du surnombre sur les côtés avec des doublons dans les couloirs. Sedan fait des bornes et sur la saison ça risque d’être long, ça use. Après bravo à eux, ils ont pris un point et nous on est resté invincible au bout de dix journées, ce n’est pas neutre, c’est très positif. Bien sur on aurait aimé prendre les trois points mais il faut savoir s’en contenter.

La Coupe de France samedi prochain, c’est la cerise sur le gâteau pour les joueurs s’ils arrivent à passer les premiers tours piégeux. C’est une compétition à part qui fait vivre des émotions exceptionnelles et elle démontre un certain état d’esprit du groupe. J’adore cette compétition, on prendra ça au sérieux mais le football ce n’est pas rationnel !

Maxime Blanc : « On s’attendait vraiment à ce genre de match avec cinq joueurs derrière plus trois milieux avec un bloc bas où ils sont vraiment venus chercher ce point du nul. Mais ce soir, on a pas réussi à casser le verrou sedanais. On n’a pas gagné mais on a réussi à ne pas perdre il faut rester positif car on aura deux gros matchs qui arrivent avec la Coupe de France (Laval et Concarneau). Avec leurs contre-attaques, on avait la crainte de perdre mais on a pris un point, on ne va pas se plaindre. Tant qu’on ne perd pas, on prend des points et ne plus avoir cette première place c’est anecdotique car on est dans le bon wagon !

Olivier Saragaglia : « On a souffert en première mi-temps, on a réglé quelques soucis à la pause et c’était mieux en seconde période. Ils ont été dangereux avec des gros frappeurs comme Eickmayer ou Ezikian mais on n’a pas été mis en danger tant que ça. C’est une très bonne équipe, on maîtrise notre jeu défensif mais on travaille beaucoup sur le plan tactique pour essayer de progresser dans l’utilisation du ballon. »

LA FICHE

Partenaires majeurs

Groupama rhone-alpes auvergne
Degomme Boccard
l'Ain le Département
Marcepoil
Bourg-en-Bresse La Belle Rencontre
LPN Omni service Hygiène et Propreté
Pi Install
Eurocombles
Intermarché
Ab6net
Intersport Cap Emeraude
Nike