Football bourg en bresse peronnas 01

Vibrez avec les Bleus

test test

«Je dois faire plus et mieux»

Cadre de l’équipe, Sébastien Chéré entend montrer l’exemple pour renouer avec la victoire, samedi lors de la réception de Chambly.

Sébastien, quel est ton ressenti après le match nul (1-1) ramené de Marignane ?

Nous n’avons pas fait la première mi-temps que nous souhaitions faire, on était trop reculés et on fait des erreurs qui nous coûtent cher. En deuxième période, nous avons su revenir au score et nous créer de nombreuses occasions, mais ce n’est pas suffisant. Nous nous devons d’être solides, samedi, face à une équipe de Chambly qui sera en pleine confiance et qui voudra continuer sa bonne série (3 victoires d’affilée).

La réception de Chambly, samedi, sera l’occasion de retrouvailles avec Guillaume Heinry ?

C’est vrai qu’on va retrouver Guillaume qui a laissé une bonne image au club. Me concernant, j’étais assez proche de lui. Guillaume sera samedi un adversaire redoutable car il sait quand marquer au bon moment, il a toujours le petit coup de patte là où il faut, et j’espère qu’il ne marquera pas samedi contre nous. Il a une qualité technique au-dessus de la moyenne, mais l’équipe de Chambly ne se résume pas à Guillaume. Ils ont leur système en 3-5-2 qui est bien rôdé, à nous de le contrer.

Est-ce le côté tueur devant le but qui vous manque en ce moment ?

Nous nous devons d’être plus tueurs dans la surface de réparation adverse. Mais il faut de toute façon, et encore plus dans ce championnat de National, être efficace dans les deux surfaces. Nous faisons quelques erreurs défensives que nous payons derrière, et, devant, nous ne sommes pas assez tranchants. Je pense que je dois moi aussi améliorer mon niveau de jeu, je dois faire plus et mieux.

Comment te sens-tu dans l’équipe ?

Depuis le début de saison, j’ai joué à plusieurs postes différents, notamment sur le côté droit, j’alterne également avec un positionnement dans l’axe comme face à l’Entente SSG. Je dois tout d’abord me rendre utile au service du collectif, chaque joueur doit aider le coéquipier en difficulté, c’est comme ça qu’on fonctionne en bloc. Je pense que chacun doit se remettre en question et moi le premier, car nous devons faire plus sur le terrain.

Tu n’es pas surpris par la difficulté du championnat National, que tu avais déjà connu avec Colmar et Epinal ?

Le championnat National est un championnat très difficile, parce que toutes les équipes sont homogènes, même celles supposées plus faibles. Il faut comprendre qu’aucun match n’est facile, chaque match est un défi. A nous de se mettre dans la tête le fait que le National, cela se joue avant tout dans les duels, dans le combat. Nous avons pas mal de personnes qui venaient de Ligue 2 ou de National 2, il y a forcément un temps d’adaptation à ce championnat, il ne faut juste pas que ce temps soit trop long.

Partenaires majeurs

Groupama rhone-alpes auvergne
Degomme Boccard
l'Ain le Département
Bourg-en-Bresse La Belle Rencontre
LPN Omni service Hygiène et Propreté
Couleurs de l'Ain
Pi Install
Intermarché
France Boissons
Intersport Cap Emeraude
Nike